Page:Anatole France - Nos enfants.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LE PETIT GÉNIE QUI DONNA LE SOURIRE AUX POUPÉES LEUR REFUSA LA PAROLE. IL AGIT AINSI POUR LE BIEN DU MONDE : SI LES POUPÉES PARLAIENT ON N’ENTENDRAIT QU’ELLES. POURTANT LE CERCLE EST ANIMÉ. CATHERINE PARLE POUR LES VISITEUSES AUSSI BIEN QUE POUR ELLE-MÊME.