Page:Annales de la société Jean-Jacques Rousseau, tome 5.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
33
ÉDITIONS DU XVIIIe SIÈCLE

trente louis neufs. En réponse, le 14 mars, Rousseau précise ses conditions définitives. L’ouvrage sera sur beau papier, de caractères et de format à convenir ; les feuilles seront tirées seulement après le retour des épreuves corrigées ; on suivra exactement l’orthographe, la ponctuation, même les fautes du manuscrit ; l’ouvrage paraîtra tout à la fois et Rousseau en recevra soixante exemplaires[1].

À la même date du 14 mars, Rousseau indique qu’il expédiera la première partie le dernier jour d’avril et que les parties suivront de mois en mois. En fait, Rey accuse réception de la première partie le 18 avril. Rousseau expédie la deuxième le 2 mai et Rey annonce son arrivée le 13. Le 14 octobre, il est question dans une lettre de Rey de la troisième partie. Le 27 octobre, la quatrième partie vient d’arriver. Le 15 décembre, la cinquième est expédiée. Rey l’a reçue le 24. Envoi de la sixième le 18 janvier et accusé de réception du 1er février[2].

La question des épreuves fut l’objet de constantes difficultés et négociations. À cette date les ports de paquets aussi pesants étaient extrêmement coûteux[3]. Rousseau refusait de les prendre à sa charge en affirmant que tous ses bénéfices d’auteur y passeraient. D’autre part, en suivant la voie régulière de la poste, il crai-

  1. Bosscha : pp. 63, 65, 66, 68-69. — Œuvres. VIII, p. 360. — Lettres de Rey du 20 septembre 1758, 24 octobre, 31 octobre, 19 février 1759, mars.
  2. Bosscha : pp. 68, 75, 82, 84. — Lettres de Rey du 14. mars 1759, 10 avril, 2 mai, 14. mai, 13 octobre, 27 octobre, 15 décembre, 24 décembre, 1 février 1760.
  3. Ils venaient même d’être augmentés. (Cf. une lettre de Thieriot à Voltaire du 28 novembre 1759. Revue d’Hist. litt. de la France, 1908, p. 348.)