Page:Annales du Musée Guimet, tome 22.djvu/259

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ZEND-AVESTA : VENDIDAD. — FARGARD 13 205

43 (121). Et les loups nés de là fondent sur les fermes elles ravagent et deviennent dans l’année plus funestes, plus malfaisants, plus ravageurs des fermes que tout autre loup.

Vlll

44 (124). Le chien à lui seul a huit caractères . 11 a le caractère d’un prêtre.

11 a le caractère d’un guerrier.

11 a le caractère d’un laboureur.

11 a le caractère d’un musicien.

Il a le caractère d’un voleur.

Il a le caractère d’un disu.

Il a le caractère d’une courtisane.

Il a le caractère d’un enfant.

45 (126). Il mange le surplus ", comme un prêtre ; il est facile à satisfaire ", comme un prêtre ; il est patient, comme un prêtre ’^ ; il ne demande qu’un pauvre morceau de pain, comme un prêtre. — C’esten cela qu’il a le caractère d’un prêtre.

Il marche en avant, comme un guerrier ; il combat pour le bœuf bienfaisant, comme un guerrier’" ; il est le premier, il est le dernier de la maison’". 51. aslita-hifrem, S barishn ; lilt. « huit laçoQS de «e comporter » ; glose : " liuit caractères » {8 kfi’im). — lùfrem, bar-ishn, semble être une forme redoublée de bar :

  • bi-br-em.

01. paili bvaretha, madam khorislin ; traductioQ coQJeclurale. Je ue comprends pas la glose : harà ijallhûnêt, « il est assis » : serait-ce « il reste assis », il attend qu’on lui donne ?

53. hu-kbsbnaothrù ; le Vd. IX, 39-iO, montre que le prêtre n’est pas si facile à satisfaire. — Glose : « les bons traitements le mettent en joie ». 54. bvàzàrô ; traduit en décomposant en bu et àzàrô. Une autre interprétation décompose en bu et vàzàrô, kliùp vdzdr.

55. aèsbo kasu-draunô ; di-aoïià est pris ici, non dans son sens liturgique de pain consacré (vol. I, lxv), mais au sens général d’aliment : il est en ellet traduit .lûr <• repas » et non darùn ; cf. virù-draonanbcui, § 39. 56. Expression presque brahmanique. Glose : « il écarte le voleur et le loup ». 57. parô pasca nuiànabù : voir note 58. Glose : «quand le bétail sort de l’établc (pâ/iisl =z pasusb-asla), il vient après lui » (lire « devant lui » ?),cf. notes 58-59.