Page:Anonyme - Brun de La Montaigne.djvu/162

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
142
brun de la montaigne

Espauler 2221, 2261, 2381, 2615, démettre l’épaule par un choc.

Espautrée 2222, [selle] crevée, brisée. Cotgrave, Gachet, Scheler, Gloss. des Chron. de Froiss.

Esperons, prononcé esprons, 3070, de même esperonnant 3098 ; au contraire 3283, 3317.

Espoir 187, 2150, 2230, peut-être.

Esquiex 1439, banni, fugitif.

Essaucier 3, 217, 1368, 1413, 1469, élever, fig.

Estaliers 132, marchand au détail, ayant étal.

Estat, 30, 2025, 2783, état, position sociale.

Estouvoir, par — 1016, de force, par nécessité.

Estraiés 3336, qui va, isolé, en parlant d’un cheval qui a perdu son cavalier.

Estraine 952, étrangère à..., éloignée de [faire une chose].

Estras, par — 357.

Estre 861, lieu, endroit.

Estriner 956, 1115, accorder une étrenne, un don.

Estrupignis 1738, trupingneis 1773, mouvement, agitation ; subst. formé sur trepigner.

Eur 1561. bord. Diez I orlo.

Eür 781, 867, 1006, evur 202, 1373, bonheur, destinée heureuse.

Eure, nés a bonne — 959.

Eürés, bons — 3180, heureusement doué, [anneau] porte-bonheur.

Eüreus 2056, 2427, heureux, chanceux.

Evur, voy. Eür.

Evureusse 1559, heureuse, de bon augure. Euvireus, Gloss. des Poésies de Froissart.

F

Faés 562, 567, 570, 1201, 3179, enchanté, en parlant d’un objet ou d’un lieu ; pris substantivement, enchanteur, personne douée de vertus magiques, Artus rois des faés 3238.

Faierie 18, 1240, 1539, féerie, les fées.

Faindre, réfl. 559, feindre [de travailler], être négligent ; fains 2837, au sens du part. prés.

Faitis 3277, [qui a le corps] bien fait, élégant.

Faitiscement 3062, élégamment, comme il convient.

Fauchons 3223, coutelas.

Fermetés au plur. 1173, fremetés 3373, 3546, fortifications, défenses [d’une cité] ; au sing. 2485, 3586, cité, lieu fortifié.

Ferré, chemin — 157. Voy. Tour ferrée.

Fie 613, fois.

Fiens 2120, fumier.

Flaieller 893, se balancer au vent, en parlant d’une plante.

Flourcelle 892, dimin. de flour (fleur).