Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/118

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

220« Ce est li gentiz rois qui le lion ocist.
« Il en penra justice trestot a son plaisir,
« Du pendre ou de l’ardoir ou du metre en essil.
— Seignor, » dist li dus Do, « com puis enragier vis
« De la plus bele dame qui de mere nasqui !
225« Por quoi m’a la malvaise vergondé et honi ?
« Ja l’amoie je plus que riens que Dieus feïst. »
La dame en apela et Jehan et Henri :
« Dont est mesire Do corrociez envers mi ?
« Face faire itel feu com lui vient a plaisir,
230« De .xx. cherres d’espines alumé et espris,
« Ou en mete .xl., se lui vient en plaisir ;
« Puis me face les membres lïer a son devis.
« Quant la flame ert plus granz, si me getez en mi :
« Se .j. pois en est ars ou garnemenz bruïz,
235« Dont puis je provée estre de pechiez entrepris !
— Mauvaise, » dist li dus, « por quoi parlez vos si ?
« Ja estes vos provée de veoir et d’oïr.
« Mais ne vos amerai ne vostre fil Landri ;
(v°)« Par la foi que doi Dieu, onques ne m’apartint,
240« Onques ne l’engendrai ne il n’est pas mes filz.

VI[1]

— Sire Do de la Roche, » dist la dame au cors franc,
« Faites faire itel feu com vos vient a commant,
« De .xx. cheres d’espines, mais qu’il soit bien ardanz ;
« Ou en i metez .xxx., s’il vos vient a talent.

    — 222 De p. — 228 Je l’a. — 230 ch’res, plus bas (v. 243) cheres ; alumés. — 231 xl, ms. xix, qui fausse le vers (dis et nuef) et de plus n’est pas un chiffre raisonnable. — 233 en mi, ms. dedans ; cf. v. 246. — 235 provée, ms. primes, en abrégé, cf. v. 237. Il faudrait entreprise, mais je ne vois pas le moyen de corriger. — 239 doi a Dieu.

  1. — 243 soient b. a.