Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/184

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

[Et] li vassal forment travaillié et pené.
2040Il saluent le roi com ja oïr porrez :
« Cil Damedieus de gloire, qui en crois fu penez,
« Gart le roi Alixandre et lui et ses privez.
« Desor trestoz les autres devons Landri amer.
« Sire, fumes en France oïr et esgarder
2045« Por savoir de Landri de quel gent il est nez,
« Se il est niés le roi qui France a a garder ;
« Or savomes de lui tote la verité :
« Por voir niés est Pepin qui France a a garder,
« Qui ocist le lion qui tant fist a doter.
2050« Et fumes a Coloigne, la mirable cité,
« La veïmes sa mere qui tant a le vis cler, ·
« Dame Olive la bele, seror Pepin le ber :
« Il n’a tant bele dame en la crestïenté.
« Tomiles et Malingres la nos firent rober
2055« Et tolir noz chevaus, ne [le] vos quier celer,
« Quant i ala Gautiers et l’arcevesques ber,
« Par vive force firent noz chevaus ramener ;
« Quatre vinz de[s] Tomile i furent decopé ;
« Molt fu grant la meslée en la bone cité.
2060« Malades est Pepins, bien a .vij. anz passez,
« Por duel de son nevo qu’il en la[i]ssa aler ;
« N’a qui teingne ses terres ne ses granz heritez ».
Quant l’entent Salmadrine, ne l’en sot mie gré.
Elle marcha avant, si le prist a ciner ;
2065En l’oreille li dist coiement et soef :
« Par les sainz Dieu, messages, molt as le sen desvé ;
« Par le mien escïent, que tu es enivrez.
(f. 40)« Tost et isnelement alez en voz hostés,
« Si vos faites trés bien baignier et conreer,

    — 2040 com, ms. comme. — 2042 Garde le r. — 2044 en Fr. fusmes. — 2049 fist, ms. fust. — 2050 l’amirable c. — 2052 La belle O. s. P. li b. — 2054 vous f. r. — 2059 meslée, ms. malée. — 2060 Pepin est malade. — 2064 marchit. — 2066 es le sanc d.