Page:Anonyme - Le Prix vie heureuse.pdf/55

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

AUX CONCURRENTS


L’attribution du Prix Vie Heureuse n’est soumise à aucune restriction. Le Comité, composé de femmes de lettres, lit au cours de l’année les ouvrages qui paraissent, et retenant ceux qui méritent d’être discutés, en signalent les titres à la secrétaire perpétuelle, qui demande aux éditeurs cinq exemplaires de ces ouvrages.

Les auteurs ou leurs éditeurs communiquent parfois spontanément au Comité les ouvrages répondant aux conditions du Prix. Cet envoi n’est pas considéré comme acte de candidat.

Les éditeurs font inscrire sur la première page des livres envoyés la mention : Jury du Prix Vie Heureuse. Les envois doivent être faits avant le 1er Novembre. Seuls, les ouvrages parus depuis le 1er Novembre de l’année précédente peuvent concourir. Aucune autre formalité n’est nécessaire. Toute visite, toute recommandation est inutile.

Les œuvres signalées sont lues par les membres du Jury et leurs mérites sont discutés dans les réunions préparatoires. Le vote définitif a lieu chaque année, le premier vendredi de décembre.

Pour le concours de manuscrits, aucun genre n’est imposé. Mais il faut que l’auteur n’ait encore rien publié en librairie.

Le Jury a décidé de prolonger jusqu’au 15 décembre le délai accordé aux auteurs pour envoyer leurs manuscrits à la Vie Heureuse.

Les manuscrits, qui doivent être très lisibles, sont envoyés sous pli recommandé à la Vie Heureuse, librairie Hachette et Cie, 79, boulevard Saint-Germain. Ils portent de façon apparente sur la première page, la mention Prix Vie Heureuse, Concours de manuscrits, ainsi que le nom et l’adresse de l’auteur.

Les manuscrits non retenus par le Jury sont, autant que possible, retournés à leurs auteurs. Cependant la Vie Heureuse ne peut prendre d’engagement à ce sujet. Des manuscrits qui circulent entre vingt et une personnes, courent quelques risques de s’égarer, risques contre lesquels il est bon de s’assurer en gardant copie de ses envois.