Page:Anonyme - Raoul de Cambrai.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
xxiij
ii. - l’élément historique

cipaux personnages de la chanson de geste, tels, par exemple, que Guerri le Sor et Ybert de Ribemont ne soient pas plus que Raoul de Cambrai des personnages imaginaires ; mais le trouvère, auquel nous devons la seule version parvenue jusqu’à nous, a sans doute, ici encore, élevé quelque peu la situation sociale de ces barons, et, suivant en cela la tendance bien connue de l’école épique d’alors, il leur a supposé des liens de parenté fort étroits avec des barons dont ils n’étaient tout d’abord que les alliés[1].

Guerri le Sor, dont le poète du xiie siècle fait un oncle paternel de Raoul de Cambrai, semble tout d’abord un personnage fabuleux, car il nous est présenté comme comte d’Arras. Or, pendant le second quart du xe siècle, le comté d’Arras fut successivement possédé par le comte Aleaume et Arnoul de Flandre [2]. Le nom de Guerri le Sor, qui paraît n’avoir aucun lien avec l’histoire réelle

    Louis VIII envoie à Avignon, avec deux autres prélats, auprès de l’Empereur :

    L’autre, l’evesques Godefrois
    Ki pour Dieu ot el pis la crois,
    Et s’ot a force de Canbrai
    Les Canbrisiens tornés el brai
    Et de la noisse et del triboul
    Que des le tans conte Raoul
    Et de la contesse Aielais,

    Ki pour Dieu ot fait tous ses lais
    Et pour l’arme Raoul son fil,
    Le hardi, le prou, le gentil,
    A eglise de Nostre Dame,
    Dont puis avoient a fet grant dame
    Cil de Canbrai a son clergié.

    (Ed. Reiffenberg, vv. 26101 à 26113.)

  1. Il est même possible que Raoul de Cambrai ne soit pas plus le neveu maternel du roi Louis IV que Roland n’était réellement celui de Charlemagne.
  2. Aleaume, comte d’Arras dès 923, périt à Noyon en 932 (Annales Flodoardi). C’est en cette dernière année que la Chronique de Tournai place l’acquisition d’Arras par Arnoul de Flandre (Bouquet, VIII, 285).