Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/235

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
163
ET AUTRES POÉSIES

Pour ce que bref le temps sera,
De s’en bien garder bon sera,
Force est d’y mectre son effort,
15Car quant j’y pense bien, au fort,
Bany soit qui trop amers,
Mauldit [soit il, qui s’en tura !]