Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
XLVIII
RONDEAUX

Remarquons que lorsque le rondeau double a son refrain complet, il répète après le deuxième couplet 3 ou 5 vers, suivant que le premier couplet a 5 ou 7 vers.

2o Avec refrain incomplet, aabba | aabR | aabbaR :

α — Vers de 8 syllabes — nos xvii — xviii — xx — xxviii — xxxiv — xxxv — xxxvii — xxxviii — xliii — l — lxvii — lxviii — lxxiii — lxxvii — lxxxi — lxxxii — lxxxiii — lxxxiv — xc — xcii — cvi — cxix — cxxix — cxxxi — cxxxv — cxxxix — cxlii — cxlv — clii — cliii — cliv — clviii — clix — clxxv — clxxvi — clxxxii.

β — Vers de 10 syllabes — nos xcix — cvii — cviii — cix — cxii.

3o Avec rentrement, aabba | aabRt | aabbaRt :

α — Vers de 8 syllabes — nos xxx — lxxii — clxix — clxxxv.

β — Vers de 10 syllabes — nos ii — lxii — xcv — xcvii — xcviii — clxiii — clxvii.

Ce rondeau de 5 vers au premier couplet est resté, nous l’avons dit plus haut, le type du rondeau tel que nous le connaissons aujourd’hui ; après avoir été très usité à la fin du xve siècle[1], il a remplacé au xvie toutes les autres formes de rondeaux[2] et a traversé sans changement le xviie et le xviiie siècles pour être de nos jours encore employé.

Le fameux rondeau de Voiture :

  1. Voy. Cent quarante-cinq rondeaux d’amour, publiés d’après un manuscrit autographe de la fin du xve siècle [par E. M. Bancel], (Paris, s. d.). Cf. le compte-rendu de M. Ém. Picot dans la Romania, t. V (1876}, p. 390-393.
  2. Voy. Cent cinq rondeaux d’amour, publiés d’après un manuscrit du commencement du xvie siècle, par Edwin Tross (Paris, 1863). Cf. Romania, t. V, p. 391.