Page:Anthologie japonaise, poésies anciennes et modernes.djvu/54

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
XXVI
INTRODUCTION.

À la suite des pièces données comme spécimens de la célèbre collection du Man-yô-syu, on trouvera une série d’odes ou distiques tirés d’un recueil très-populaire au Japon, intitulé hyakŭ-nin-is-syû, c’est-à-dire « Pièces de vers des cent hommes (célèbres par

    tique des anciens Japonais, la liste des signes Man-yô-kana que contiennent les pièces de cette Anthologie :
    i
    ha
    ni 爾 二
    to
    ru
    wo
    wa
    ka
    yo 夜 餘
    so 曽 賊
    tsu 津 都
    na
    ra
    mu (n) 牟 武
    no 乃 能
    ku
    ya 也 夜 Voy. yo
    ma 麻 萬
    ke
    fu 布 敷 不
    ko
    a
    sa 左 佐
    ki
    yu
    me
    si 之 知 四 思 旨 師
    hi 比 備
    mo 毛 文