Page:Apollinaire - L’Enchanteur pourrissant, 1909.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dispersent. Bêtes, dispersez-vous d’effroi ! Vaches maigres, vaches grasses, signes d’un songe matinal et véridique, quelle famine et quelle abondance annoncez-vous ? Dispersez-vous, animaux prestigieux eu vivants !

La voix de la dame du lac éveilla les échos de la forêt florale et ensoleillée. Les animaux cessèrent leurs copulations et s’enfuirent tristes et effrayés. Béhémoth disparut sur place sans cesser d’être immobile. Léviathan courut jusqu’au fleuve prochain et flottant au fil de l’ eau gagna l’Océan, sous lequel il s’enfonça sans donner de démenti à la dame du lac, au sujet des poissons. Les autres animaux se dispersèrent et leurs cris divers troublèrent longtemps la joie de la dame assise sur la tombe tiède et chargée de présents.

L’ENCHANTEUR POURRISSANT

Pour la première fois, je regrette d’être mort et illogique. Le jeu, bien qu’interrompu, doit avoir eu un résultat. Certainement, les animaux savent qui est mort le premier. Il est impossible qu’il n’y ait point de cadavre aux environs de mon tombeau.

Mais la dame du lac n’entendit pas la voix de Merlin et n’eut pas la curiosité de connaître les résultats du jeu. Mais le bruit de cette association s’était répandu. À partir du crépuscule, ce fut dans la clairière un passage ininterrompu de fondateurs de cités. Vinrent d’abord les neuf Telchins, graves et nus, qui s’arrêtèrent dans la clairière.

LES TELCHINS

Voici le lieu de la nouvelle cité déjà déserte, le sol est criblé de tanières, de fourmilières, les creux des arbres recélaient les essaims. Aux branches pendent des nids lamentables pleins d’œufs inutiles. Les animaux se sont enfuis. Le dictateur a disparu quoique immobile. Ô Linde, cité des roses, que nous bâtîmes dans Rhodes, seras-tu semblable à cette ville délaissée, un jour. Ô Linde, ville heureuse, fruit de notre exil. Cité des animaux, il ne restera rien de toi, pas même un nom. Il y a des morts dans la ville abandonnée !

Les Telchins ramassèrent quelques corps qui gisaient sur le sol de la clairière.

La dame du lac, à ce moment, s’endormit de lassitude sur la tombe tiède et chargée de présents.

L’ENCHANTEUR POURRISSANT

Voici un instant divin, je vais connaître le résultat du jeu. Qui est mort le premier ou le dernier ? Mais il est nécessaire de dire : le premier.

LES TELCHINS

Ceux qui moururent étaient des êtres ailés.