Page:Apollinaire - Les Onze mille verges, 1911.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
51
LES ONZE MILLE VERGES

— Vous êtes un bon zigue et vous savez parler. Topez-la, je suis votre homme.

Quelques jours après, Cornabœux promu au grade de valet de chambre, bouclait les valises. Le prince Mony était rappelé en toute hâte à Bucharest. Son intime ami, le vice-consul de Serbie, venait de mourir lui laissant tous ses biens qui étaient importants. Il s’agissait de mines d’étain, très productives depuis quelques années, mais qu’il fallait surveiller de très près sous peine d’en voir immédiatement baisser le rapport. Le prince Mony, comme on l’a vu, n’aimait pas l’argent pour lui-même ; il désirait le plus de richesses possibles, mais seulement pour les plaisirs que l’or seul peut procurer. Il avait sans cesse à la bouche cette maxime, prononcée par l’un de ses aïeux : « Tout est à vendre ; tout s’achète ; il suffit d’y mettre le prix ».

Le prince Mony et Cornabœux avaient pris place dans l’« Orient Express » ; la trépidation du train ne manqua point de produire aussitôt son effet, Mony banda comme un Cosaque et jeta sur Cornabœux des