Page:Apollodore - Bibliothèque (éd. Clavier), vol. 1.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
v
PRÉFACE.

qu’il avoit faits sur la Mythologie et l’Histoire héroïque, tels que son Traité sur les Dieux, son Commentaire sur le catalogue des vaisseaux, et sa Chronique. Je fonde ma conjecture sur un passage d’Etienne de Byzance qui, au mot Δύμη, cite Apollodore, ou celui qui a abrégé ses ouvrages. On voit par là qu’il en existoit déjà un abrégé à cette époque, c’est-à-dire, vers la fin du ve siècle ; c’est probablement à cet abrégé qu’on a donné le nom de Bibliothèque. Le passage qu’Etienne de Byzance cite, pouvoit se trouver dans la partie que nous avons perdue ; car Photius (Biblioth., p. 236) dit, qu’outre l’Histoire des Dieux et des Héros, cette Bibliothèque contenoit les noms des fleuves, des pays, des peuples et des villes, ce qui se trouvoit sans doute dans l’histoire du siège de Troyes, dans celle du retour des Grecs, et des divers établissemens qu’ils formèrent à cette époque.

Au reste, que cet ouvrage soit l’a-