Page:Appia - L’Œuvre d’art vivant, 1921.djvu/13

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


... et à toi Ô WALT WHITMAN

qui me comprendras puisque tu es VIVANT — toujours!

«Camarade, ceci n’est pas un livre: Celui qui le touche touche un homme.» W. WHITMAN