Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences, tome 1.djvu/517

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


dignement dans ces pages consacrées à la mémoire d’un des plus grands génies qui aient illustré les sciences et l’industrie ; nous la reproduisons donc littéralement en la faisant suivre de sa traduction :

Not to perpetuate a name

which must endure while the peaceful arts flourish
But to shew
that mankind have learnt to honour those
who best deserve their gratitude
the King
hit minsters and many of the Nobles
and Commoners of the Realm
raised this monument to
James Watt
who directing the force of an original genius
early exercised in philosophic research
to the improvement of
the Steam Engine
enlarged the ressources of is country
increased the power of man
and rose to an eminent plate
among the most illustrious followers of science
and the real benefactores of the world
Born al Greenock MDCCXXXVI
Died al Heathfield in Staffordshire MDCCCXIX

Ce n’est pas pour perpétuer un nom
qui doit durer tant que les arts de la paix fleuriront,
mais afin de montrer
que les hommes ont appris à honorer ceux
qui sont les plus dignes de leur gratitude.
Le Roi,
les ministres, beaucoup de nobles
et d’autres citoyens du royaume,
ont élevé ce monument à
James Watt,
lequel, appliquant la force d’un génie original,
exercé de bonne heure dans les recherches scientifiques,
au perfectionnement de

la machine à vapeur,