Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 4.djvu/257

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


1779, 8 mars. Bolide en France dans le département de l’Ain, se dirigeant de l’est à l’ouest.

1779, 5 août. Bolide à Péking, se dirigeant du nord ouest au sud-est, suivi d’une forte détonation.

1779, 31 octobre. Bolide en Virginie.

1780, 11 avril. Bolide en Angleterre, se dirigeant du nord-est au sud-est, suivi d’une forte explosion et d’une chute de pierres à Beeston (voir plus haut, p. 194).

1782. Dans une belle nuit d’été on vit dans le nord de l’Italie un bolide se dirigeant du nord-est au sud-ouest, qui fit une violente explosion, et dont des pierre tombèrent près de Turin (voir plus haut, p. 194).

1783, 18 août. Bolide en Angleterre, en Écosse, en France et dans les États-Romains.

1783, 4 octobre. Bolide en Angleterre.

1784, 30 juillet. À huit heures du soir, à Prague, un globe de feu, de la grosseur environ de la huitième partie de la Lune, traversa les airs dans la direction de l’est-sud-est à l’ouest-nord-ouest. (Éphémérides de la Société palatine.)

1784, 11 septembre. Un globe de feu dans le nord de l’Italie, se dirigeant du sud-sud-est au nord-nord-ouest.

1785, 10 janvier. Bolide à Valence.

1785, dans la nuit du 31 mai au 1er juin. Bolide entre Florence et Bologne.

1786, 10 avril. Bolide à Moura, en Portugal, se dirigeant du nord-est au sud-ouest.

1786, novembre. On vit, pendant deux nuits, des bolides qui firent explosion près de Valladolid, dans la Nouvelle-Espagne.