Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 4.djvu/266

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


après on l’aurait comparé à une épée flamboyante dirigée vers la terre. (Royal Institution, juillet 1819, p. 395.)

1819, 24 juillet. Bolide à Youngstown dans l’Ohio (États-Unis).

1819, 6 août. Bolide en Moravie, se dirigeant du nord-est au sud-ouest.

1819, 13 août. Bolide aux États-Unis, qui donna naissance à la chute de la masse gélatineuse mentionnée plus haut (p. 213).

1819, 20 août. Bolide à Chambéry, en Savoie.

1819, 1er octobre. Bolide à Tottenham, en Angleterre.

1819, 21 octobre. Bolide à Anvers et dans le nord de l’Angleterre.

1819, 13 novembre. Bolide à Port-au-Prince, dans l’île d’Haïti, se dirigeant du nord-est au sud-ouest.

1819, 14 novembre. Bolide en Bohême.

1819, 21 novembre. Bolide dans le Massachusetts, à Baltimore et dans le Maryland, suivi d’une explosion.

1820, 18 avril. Bolide à Augsbourg.

1820, dans la nuit du 10 au 11 mai. Bolide près de Coblentz, suivi d’une explosion.

1820, 30 juillet Bolide à Brünn.

1820, 12 octobre. Bolide dans les steppes des Kirghiz, dans le Turkestan.

1820, 29 novembre. Bolide à Naples suivi d’une chute de pierres en Calabre (voir plus haut, p. 199).

1820, 9 décembre. Bolide dans la Mongolie, suivi d’une explosion.

1821, 12 février. Bolide à Breslau.