Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1083

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


jours gêné et comme interdit ; il n’est bon à rien faire. La modestie et l’homme modeste tiennent le milieu entre ces extrêmes. L’homme modeste saura se garder à la fois de tout dire et de tout faire, en toute occasion, comme l’impudent ; et comme le timide qui se démonte trop aisément, d’avoir défiance pour tout et toujours. Mais il saura faire et dire les choses où il faut, qu’il faut et quand il faut.


CHAPITRE XXVIII.

§ 1. L’amabilité est le milieu entre la bouffonnerie et la rusticité ; elle se rapporte à l’usage de la plaisanterie. Le bouffon est celui qui s’imagine qu’on peut se moquer de tout et de toute façon. La rusticité, au contraire, est le défaut de celui qui croit qu’on ne doit jamais se moquer de rien, et qui s’emporte si l’on vient à se moquer de lui. La véritable amabilité est entre les deux ; elle ne plaisante pas de tout et toujours; mais elle n’est pas moins loin d’une grossièreté rustique. Du reste, l’amabilité peut se