Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1184

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


180 LA GRANDE MORALE.

aux autres, ils seront forcés de chercher d'autres amis qui leur soient agréables pour se lier et vivre avec eux ; car pour l'intimité de la vie commune, il n'y a rien de si essentiel que de se plaire mutuellement. § 27. 11 serait donc absurde de croire que les bons ne sont pas capables, plus que personne, de vivre intimement ensemble ; et comme on ne le peut sans y trouver du plaisir, il faut en conclure, à ce qu'il semble, que les gens de bien, plus que qui que ce soit, sont agréables les uns aux autres.

§ 28. On a vu que les amitiés se divisent en trois espèces, et l'on a élevé la question de savoir si, pour cha- cune d'elles, l'amitié consiste dans l'égalité ou dans l'iné- galité. A notre avis, elle peut consister dans l'une et l'autre à la fois. Ainsi, l'amitié des bons ou l'amitié par- faite se produit par la ressemblance; l'amitié de l'intérêt repose sur la dissemblance au contraire ; le pauvre est l'ami du riche parce qu'il a besoin des biens dont le riche abonde; et le méchant devient l'ami du bon par le même motif; comme il manque de vertu, il se fait l'ami de l'homme auprès de qui il espère en trouver §. 29. Ainsi,

��rôde. Morale à Nicomaque, livre VIII, maque, livre VIII, ch. 7, § 3. —

ch. 3, § 6. ■ — 5e plaire mutuelle- Est l'ami du riche. Ce n'est que de

wc»f. Morale à Nicomaque, livre IX, l'amitié par intérêt; et tout infé-

cli. U, § 1. rieure qu'elle est, c'est encore celle

§ 27, De vivre intiitienient en- qui est la plus fréquente. — Auprès semble. Voir sur la vie commune, de qui il esprre en trouver. Ce n'est besoin et signe de la véritable amitié, guère le sentiment habituel du mê- la Morale à Nicomaque, livre VIII, chant; autrement, il se corrigerait. ch. 5, § 6. Ce qui est vrai, c'est que le méchant

§ 28. On a vu. Un peu plus haut lui-même se sent attiré malgré lui vers

dans ce chapitre, § 17. — Dansl'éga- l'honnête homme, et qu'il éprouve

ittc ou l'inégalité. Morale à Nico- une sympathie involontaire.

�� �