Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1426

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


drachme, celui-ci ne pense qu'au danger qu'il a couru, tandis que l'autre ne songe qu'à la valeur de l'argent , comme s'il ne s'agissait que d'une restitution pécuniaire. Mais là même encore, il y a des motifs de querelle ; car l'un ne donne aux choses que la valeur qu'elles avaient antérieurement, l'autre les apprécie ce qu'elles valent dans le moment présent ; et, sur ce terrain, ils n'ont garde de s'entendre, à moins de convention précise.

§ 24. L'amitié, la liaison civile regarde uniquement à la convention expresse et à la chose même ; l'amitié, la liaison morale regarde à l'intention. Sans contredit, c'est beaucoup plus juste ; et c'est là vraiment la justice de l'amitié. Ce qui fait qu'il y a lutte et discussion entre les hoomies, c'est que, si l'amitié morale est plus belle, la liaison d'intérêt est bien autrement obligatoire et exigeante. § 25. Les gens commencent leur liaison comme des amis purement moraux, et comme s'ils ne songeaient qu'à la vertu. Mais dès qu'un de leurs intérêts particuliers vient à rencontrer de l'opposition, ils font voir alors bien clairement qu'ils étaient tout autres qu'ils ne se croyaient. Le vulgaire des hommes ne recherchent ce qui est beau que par surcroît et par luxe ; et c'est ainsi qu'ils recherchent même cette amitié qui est plus belle que toutes les

§ 24. L'amitié, la liaison. Il n'y a qu'un seul mot dans le texte; j'en ai mis deux, à la fois pour conserver la nuance propre de l'original, et pour laisser aux choses leur véritable nom. Évidemmenl, il s'agit ici de liaisons bien plutôt que d'amitié.


§ 25. Par srurcroil ci pai luxe, Ceci ne contredit pas ce qui a été avancé plus haut tant de fois, que la nature humaine est portée au bien; seulement le vulgaire des hommes n'est pas assez éclairé pour com- prendre et suivre la nature. — Plus belle que toutes les autres. L'amitié par vertu.