Page:Aristote - La Morale d’Aristote, Ladrange, 1856.djvu/1537

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DES MATIERES.

��533

��l'niNCiPEs, diversiU'; des ( ), K, II, 6, li. — Il y a deux nié- Ihodes pour les étudier : en iiar- tir, ou y remonter, N, I, 2, 7. — Méthodes diverses pour les at- teindre et les connaître, N, I, 5, 3. — propres, principes eoni- niuns, G, I, 1, 2Zi.

PiîixciPEs métaphysiques de la nioi'ale, par Kant, Pr. clxvi.

PiuNcii'Es métaphysiques de la morale, et

Trincipes métaj)hysi(iues du droit, deux ouvrages de Kant, l'r. c\c.

Pkincii'Ks métaphysiques du droit par Kant, Pi-, cci.

Pkodicus médecin, E, VU, 10, 31.

Prodicus de Céos,le Sophiste, E, VII, 10, 31, ».

l'ROuiGALiTK, excès dans Tem- jiloi de la richesse, N, IV, 1, 3. — Sa définition, JN, IV, 1, L>7.

— Comparée avec l'avarice, id., ibid., 29. — Mise au-dessus de l'avarice, id., ibid., 30 et suiv.

— Définition de la ( ), G, I, 22, 1 et suiv.— Ses espèces diverses, E, III, à, 7. — La ( ) est moins blâmable que l'avarice, N, IV, l,llO.

PnoDiGtE, définiiion du (), N, IV, 1, 5.

pROfiuÈs, le ( ) des arts et des sciences estamenépar le temps, >, 1, 5, 1.

I»ROPor.TiON, sa composition, >', V, a, 7 et 8. — La ( ) égalise

��les amis, N, L\, 1, 1. — llsl sou- vent la véritable mesure des choses, E, VII, 10, 33.

Propositions, deux sortes de (),N,VII, 3, 6.

Prospérité excessive ne con- tribue pas au bonheur, N, Vil,

12, 5. — Confondue d'ordinaire avec le bonheur, N, I, 6, Z|.

PnoTAGORK,sa manière de fixer le prix de ses leçons, IN, IX, 1,5. — Aie premier mis ses leçons ù prix, >', IX, 1, 5, n. — A souvent raison contre Socrate, Pr. Lxvii.

pROTAGORAs do Platon cité, N, I, 8, 6, n. — Cité, ^, III, 9, 6, n. — Cité, X, III, 10, 2, 71. — Cité, N, VI, 11, 5, H. — Cité, N, VU, 2, 1, ti. — iX, X, 10, 18,

71.

Proverbe, Une seule hiron- delle ne fait pas le printemps, ^, I, à, 16. — Cité par Aristou; : Le commencement est plus que la moitié, N, I, 5, 3, n. — Appli- qué à l'intempérance, X, VII, 2. 10.— Sur l'amitié, X, VIII, 1, 6.

— Sur les conditions de la véri- table amitié, iX, VIII, 3, 8. — Sur l'amitié, X, VIII, 5, 1. — Sur la communauté entr'amis, X, VIII, 9, 1. — Sur les affections ((ui résultent de la parité d'âge, X, VI 11, 12, i. — Divers ( ) sur l'a- mitié, X, IX, 8, 2. — Sur l'amitié des gens honnêtes, X, IX, 12, 2.

— Divers ( ) sur l'amitié, G, II.

13, 2.— Divers ( ) sur l'amitié, G,

�� �