Page:Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
12

un peu moins, c’est la direction de la bibliothèque d’Ottawa ; mais ce poste, on le réservera à un Sévigny quelconque, en tout cas à un partisan.

À propos de Paris : Savais-tu que Roy avait congédié Arthur de Martigny ? Le colonel ⁁De M. m’avait parlé d’une démission volontaire, tout en manifestant à l’endroit du Roy rien moins que de l’amitié. D’Astous m’écrit que c’est bel et bien un congé. J’ai rencontré Roy l’autre jour à Valenciennes ; il avait l’air très embarrassé. D’Astous donne à entendre que Roy qu’il (Roy) était devenu jaloux de son secrétaire.

Je termine, car il est déjà tard, et je veux écrire un mot à Pierre pour le faire rire.

Ton mari qui t’aime,
Olivar.


Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu
Asselin - 1918-11-19 - 06M CLG72B1D26 19-11-1918.djvu