Page:Asselin - Pensée française, pages choisies, 1937.djvu/84

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
88
PENSÉE FRANÇAISE

rons, qui pourraient si bien apprendre l’anglais, ça ne pose pas dans la société, ça n’est pas chic, ma chère ! Et voilà une des raisons pourquoi Madame Lemaire, notre dévouée organisatrice générale, qui, comptant énormément sur la société, avait trop négligé les concours plus humbles, n’a eu que sept cents quêteuses au lieu de douze cents qu’il lui aurait fallu.


L’Action, 26 juillet 1913.


  • Extraits d’une interview accordée par M. Asselin, alors président de la Société St-Jean-Baptiste et père du mouvement du Sou de la Pensée française, à Jules Fournier, après la première collecte du Sou, faite au profit des écoles françaises de l’Ontario, qui rapporta $15,000.