Page:Astrié - Guide dans les cimetières de Paris.djvu/26

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




De Colbert (Charles), m. 5.
24 décembre 1758 — 2 février 1820.

Contre-amiral.

Épitaphe :

« Honnêtes gens, priez pour lui. »




Héloïse et Abeilard. m. 4.

Héloïse, nièce du chanoine Fulbert, fut l’élève et l’amante d’Abeilard, qui la rendit mère d’un fils et l’épousa.

Après le terrible attentat de son oncle sur son mari, elle se fit religieuse au couvent d’Argenteuil et fonda ensuite celui du Paraclet, dont elle fut la première abbesse.

Les deux époux, séparés par la religion, s’écrivirent tendrement Les lettres d’Héloïse sont des chefs-d’œuvre où respire tout ce que l’éloquence du cœur peut avoir de plus passionné. 1101 — 1104.

Abeilard, une des plus vastes intelligences du moyen âge, devenu encore plus célèbre par sa passion pour Héloïse et par son malheur que par ses talents. Né en 1070, au Palet, près Nantes, mort à l’abbaye de Cluny, en 1142.

Chapelle gothique dont l’élégance antique semble appartenir au meilleur temps de l’architecture arabe en France. Monument érigé en 1779 à l’abbaye du Paraclet, transféré au musée des Petits-Augustins