Page:Augustin Crampon - La Bible, édition en un volume, Desclée, 1904.djvu/177

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


C hap. X, i. DEUTERONOME. Chap. XI, 8.

-r^n ?• ^P 5 - 1 * ; Jehovah me dit : j icciei des cieux, la terre et tout ce quelle 

Laille-toi deux tables de pierre, comme ! renferme. Et c’est a tes pares seulement i* les premieres, et monte vers moi sur la : que Jehovah s’est attache pour les aimerrnontagne ; tu feras aussi une arche de et c’est leur posterite apres eux c’est

Deis. J ecnrai sur ces tables les paroles j vous qu’il a choisis d’entre tous les peuqui 

etaient sur les premieres tables que : pies, comme vous le voyez aujourd’hui tu as bnsees, et tu les mettras dans Par- j Circoncisez done votre cceur et ne rai- 16

che. Je ns une arche de bois d’acacia, i dissez plus votre cou. Car Jehovah vo- 17 

et ayant taille deux tables de pierre tre Dieu, est le Dieu des dieux le Seicomme les premieres, je montai sur la | gneur des seigneurs, le Dieu erand fort rnontagne, les deux tables dans ma main, j et terrible, qui ne fait point acception des

H ecnvit sur ces tables ce qui avait ete j personnes et qui ne recoit point de preecrit 

sur les premieres, les dfc paroles : sent, qui fait droit a l’orphelin et t la 18 que Jehovah vous avait dites sur la mon- [ veuve, qui aime I’etranger et lui donne tagne, du milieu du feu, le jour de l’as- 1 de la nourriture et des vetements. Vou* 10

semblee, et il me les donna. Je me tour- ; aimerez i’etranger, car vous avez ete ’ 

nai, et, etant descendu de la rnontagne, etrangers dans le pavs d’Effyr*~ Tu 20 je mis les tables dans l’arche que j’avais | craindras Jehovah, t6n Dieu, to te sertaitc, et elles y sont restees, comme Jeho- ! viras, tu t’attacheras a lui, et tu jureras vah me 1 avait ordonne. | par son nom. Il est ta louange, il est 21 ° d - , e J ?.H ■ Isra * 1 Pa^rent de ton Dieu ; c V.c/ lui qui a fait pour toi ces Beeroth-Bene -Jakan pour Mosera. La choses grandes et terribles que tes veux mourut Aaron, et il y fut enterre ; Elea- 1 ont vues. Tes peres descendant en 22 zar son fils, fut^rWpretre asa place, j Egypte au nombre de soixante-dix per-Ue la lis partirent pour Gadgad, et de I sonnes, et maintenant Jehovah, ton Dieu, badgad pour Jetebatha, pays riche en j a fait de toi une multitude comme les > cours d eaux. En ce temps-la, Jehovah | etoiles du ciel. separa la tribu de Levi, pour porter I’ar- Tu aimeras Jehovah, ton Dieu, et tu 11 cne de I alliance de Jehovah, pour se : observeras ce qu’il demande de toi ses temr devant Jehovah, pour le servir et i lots, ses ordonnances et ses commandepour tenir en son nom : ce quelle a fait ments tous les jours de ta vie. Recon- 2

jusqu a ce jour. C’est pourquoi Levi n’a . naissez aujourd’hui,^ car t’e ne m ’adress* 

m part ni heritage avec ses freres : c’est pas a vos enfants, qui ne connaissent pas Jehovah qui est son heritage, comme et qui n’ont pas vu les lecons de Jehovah, Jehovah, ton Dieu, le lui a dit. votre Dieu, — recommhsez sa grandeur, Je me tins sur la rnontagne, comme sa main forte et son bras eter.du ; les 2 precedemment, quarante jours et qua- prodiges ct les oeuvres qu J il a faits au rante mats, et Jehovah m’exauca encore milieu de FEgypte contre Pharaon roi cette fois : il ne voulttt pas te detruire. 1 d’Egvpte, et contre tout son pays ;’ ce < " Jehovah medit : "Leve-toi, va te mettre qu’if a fait a I’armee d’Egvpte, a ses a a tete du peuple ; qu’ils entrent et chevaux et a ses chars, comment il a qu Us prennent possession du pays que precipite sur eux les eaux de la mer .N


j ai jur6 a leurs peres de leur donner.

tions a f obeissatiee envers Dieu. Pro-

messes et menaces.

Rouge, lorsqu’ils vous pouvsuivaient, et

° — chap x 12 — vr r ?rh~*, t coronet Jehovah les a detruits jusqu’a ce jour. Reconnaissez ce qu’il a fait pour 5

vous dans le desert, jusqu’a votre arri-

vee en ce lieu ; ce qu’il a fait a Dathan 6

i E f t . l " ?" ltenant . Isra6l t ^e demande i et Abiron, fils d’EUab, fils de Ruben, a ° t01 Jehovah, ton Dieu, si ce n’est que que la terre, ouvrant sa bouche, englou-tu craignes Jehovah, ton Dieu, en mar- tit avec leurs maisons, leurs tentes et chant dans toutes ses voies, en aimant

et en servant Jehovah, ton Dieu, de tout

j ton coeur et de toute ton ame, en obser- 

vant les commandements de Jehovah et

ses lois que je te prescris aujourd’hui,

M afin que tu sois heureux ? Vois ! A Jeho

toutes les personnes de leur suite, au mi-

lieu de tout Israel. Car vos yeux ont vu 7

toutes les grandes osuvres que Jehovah a

faites. Vous observerez done tous les 8

commandements que je vous prescris

aujourd’hui, afin que vous soyez forts,

va n, ton Dieu, appartie nnent le ciel et que vous entriez et que vous vous ren tout ^anlU^iZ % ^" r ’.5 , I cst "tocher j (Col. ii, 1 i-ia) itablit une unMogie cntre le bap^ ca*. c est JS^^^uS ;^^ ?^ ** CirCOnCWl0a Je l Ancicn ’

— 169 —