Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/159

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vant toutes les probabilités humaines, n’a-t-il pas à parcourir ? Assuré de l’amour désintéressé d’une pareille femme, car le caractère connu de Jeanne Fairfax répond de son désintéressement, tout est en sa faveur : égalité de situation, je veux dire, quant à ce qui a rapport à la société, aux yeux de laquelle l’égalité d’habitudes et de manières est importante : enfin, une parfaite égalité en tout, excepté en un seul point. Et celui-là, d’après la pureté de son cœur, doit ajouter à sa félicité ; car c’est lui qui donnera le seul avantage qui lui manque. Un homme désire toujours donner à la femme de son choix une meilleure maison que celle où il la prend ; et celui qui peut le faire, lorsqu’il est assuré de son amour, doit être le plus heureux des hommes. Frank Churchill est le favori de la fortune ; tout lui réussit. Il rencontre une jeune