Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/295

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Jeanne Fairfax avait déjà quitté Highbury, et avait rejoint ses bons amis les Campbell. Les MM. Churchill étaient à Londres, et n’attendaient que le mois de novembre.

Le mois intermédiaire avait été fixé, autant qu’ils avaient osé le faire, par Emma et M. Knightley. Leur intention était de se marier avant le départ de Jean et d’Isabelle d’Hartfield, afin d’avoir une quinzaine à donner, avant leur retour à Londres, à une excursion qu’ils désiraient faire sur les côtes. Tout le monde approuvait ce plan. Mais M. Woodhouse, comment lui faire donner son consentement, lui qui n’avait parlé de ce mariage que comme d’un événement éloigné ?

Lorsqu’on lui en parla la première fois, il parut si abattu, si souffrant, qu’ils faillirent à se désespérer. À la vérité, la seconde fois lui causa moins