Page:Austen - Le Parc de Mansfield tome3et4.djvu/171

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


général. Je voudrais avoir arrêté avec madame Fraser, que je ne serais allé la voir qu’après Pâques : à présent, je ne puis me dégager ; et quand j’aurai passé quelque temps avec elle, il faudra que j’aille chez sa sœur lady Stornaway, parce qu’elle est mon amie la plus particulière ; mais depuis trois ans, je n’ai pas entretenu beaucoup cette liaison. »

Après ces paroles, les deux jeunes personnes s’assirent, et restèrent quelques minutes silencieuses, toutes deux méditant ; Fanny, sur les différentes sortes d’amitié qui existent dans le monde ; Marie, sur un sujet d’une tendance moins philosophique : elle rompit ce silence la première.

« Je me rappelle parfaitement la résolution que je pris de venir vous