Page:Austen - Orgueil et Prevention 1.djvu/104

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
100
ORGUEIL

ment rester avec eux, répondit en riant :

« Non, non, restez ici ; vous formez un groupe charmant et paraissez avec beaucoup d’avantage ; une quatrième figure gâterait le tableau… Adieu ! »

Elle s’éloigna gaîment, pensant avec plaisir que bientôt elle serait de retour à Longbourn. Hélen était déjà assez bien pour quitter la chambre et devait descendre au salon dans le courant du jour.