Page:Aviler - Dictionnaire d’architecture civile et hydraulique.djvu/111

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
89
CHA — CHA


CHAMPIGNON, ſ, m. Eſpece de coupe renverſée, taillée écailles par-deſſus, qui ſert aux fontaines jailliſſantes à faire bouillonner l’eau d’un jet ou d’une gerbe en tombant, comme aux deux fontaines de la place de Saint Pierre, à Rome.

CHANCELLERIE, ſ. f C’eſt l’Hôtel où loge le Chancelier, & qui conſiſte en grandes ſalles d’audience & de conſeil, cabinets & bureaux, outre les pieces néceſſaires à l’habitation. On croit que le mot Chancellerie vient du latin Cancelli, treillis ou barreaux ; parce qu’anciennement le Chancelier faiſoit délivrer devant lui les expéditions au peuple à travers les barreaux d’une cloiſon à jour.

CHANDELIER D’EAU, ſ. m. C’eſt une fontaine dont le jet eſt élevé ſur un pied en maniere de gros baluſtre, qui porte un petit baſſin, comme un plateau de guéridon, dont l’eau retombe dans un autre baſſin plus grand au niveau des allées, ou avec un bord de marbre ou de pierre au-deſſus du ſable.

CHANFREIN, ſ. m. C’eſt le pan qui ſe ſait par l’arête rabattue d’une pierre ou d’une piece de bois, & qu’on nomme communément Biſeau. Chanfreiner, c’eſt rabattre cette arête.

CHANGE, ſ. m. Edifice public qui conſiſte en un ou pluſieurs portiques au rez de chauſſée, avec ſalles & bureaux, où des Marchands & des Banquiers s’aſſemblent à certains jours, pour le commerce d’argent & de billets. On le nomme Place à Paris, Loge du Change à Lyon, & Bourſe à Londres, Anvers, & Amſterdam, où ce bâtiment eſt un des plus beaux de la ville.

CHANLATE, ſ. f. Petite piece de bois, comme une forte late de ſciage, qui ſert à ſoutenir les tuiles de l’égoût d’un comble.

CHANTEPLEURE, ſ. f. Eſpèce de barbacane ou ventouſe qu’on fait aux murs de clôture, conſtruits près de quelque eau courante, afin que pendant ſon débordement, elle puiſſe entrer dans le clos & en ſortir librement ; parce que ces murs étant foibles, ils ne pourroient lui reſiſter.

CHANTIER, ſ. m. Mot tiré du latin Canterius, magaſin à bois. C’eſt près d’une forêt l’eſpace où l’on équarrit & débite d’échantillon le bois en grume pour bâtir & dans une ville, c’eſt le lieu où un Marchand de bois tient le bois en ordre & en vente.

Chantier d’Attelier. C’eſt l’endroit où l’on décharge & où l’on taille la pierre près d’un bâtiment qu’on conſtruit. C’eſt auſſi le lieu ou les Charpentiers taillent & aſſemblent le bois pour les ouvrages de charpenterie, tant chez eux que proche un attelier.

On appelle encore Chantier toute piece de bois qui ſert à en porter ou à en élever une autre, pour la tailler & la façonner.

CHANTIGNOLE, ſ. f. Petit corbeau de bois ſous un taſſeau, entaillé & chevillé ſous une forme de ferme, pour porter un cours de pannes.

Chantignole brique. Voyez Brique de Chantignole.

CHANTOURNER, v. act. C’eſt couper en dehors une piece de bois, de fer ou de plomb, ſuivant un profil ou deſſein, ou l’évuider en dedans.

CHAPE, ſ. f. Enduit ſur l’extrados d’une voûte ou lunette gothique, fait de bon mortier, & quelquefois de ciment.

CHAPEAU, ſ. m. C’eſt la derniere piece qui termine un pan de bois, & qui porte un chanfrein pour le contourner, & recevoir une corniche de plâtre.

Chapeau de file de pieux. Piece de bois attachée avec des chevilles de fer ſur les couronnes d’une file de pieux. (Pour l’intelligence de ceci, voyez File de pieux.)

Chapeau de lucarne. C’eſt une piece de bois qui fait la fermeture d’une lucarne, & qui eſt aſſemblée ſur les poteaux.

Chapeau d’escalier. Piece ſervant d’appui au haut d’un eſcalier de bois.

Chapeau d’étai. Piece de bois qu’on met au haut d’un étai ou d’une potence.

CHAPELET, ſ. m. Baguette taillée de petits grains ronds, comme d’olives, de grelots, de fleurons, de patenotres, &c.

CHAPELLE, ſ. f. Partie d’une Egliſe où eſt un Autel, deſtiné pour quelque dévotion particuliere, comme la Chapelle de la Sainte Vierge à Saint Euſtache, à Pa-

M