Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/317

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LES BOHÉMIENS


Air : Mon pèr’ m’a donné un mari (Air noté )


Sorciers, bateleurs ou filous,
                Reste immonde
            D’un ancien monde ;
Sorciers, bateleurs ou filous,
Gais Bohémiens, d’où venez-vous ?

D’où nous venons ? l’on n’en sait rien.
                L’hirondelle
            D’où vous vient-elle ?
D’où nous venons ? l’on n’en sait rien.
Où nous irons, le sait-on bien ?

Sans pays, sans prince et sans lois,
                Notre vie
            Doit faire envie :
Sans pays, sans prince et sans lois,
L’homme est heureux un jour sur trois.

Tous indépendants nous naissons,
                Sans église
            Qui nous baptise ;
Tous indépendants nous naissons
Au bruit du fifre et des chansons.