Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/416

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Ἡφαιστιεύς
θάλαμος
— 410 —

Ἡφαιστιεύς, έως, adj. m. habitant d’Hèphæstia, ville de Lemnos.

Ἡφαιστό·πονος, ος, ov, travaillé par Hèphæstos [Ἥφ. πονέω].

Ἥφαιστος, ου (ό) 1 Hèphæstos, fils de Zeus et d’Hèra, dieu du feu ǁ 2 p. ext. le feu [le même que yavishtha « très jeune » épithète d’Agni, le dieu védique du feu, c. à d. « le dieu qui ne vieillit pas, qui conserve toute sa force »].

Ἡφαιστό-τευκτος, ος, ov, travaillé par Hèphæstos [Ἥφ. τεύχω].

ἤφασα, ν. ἀφάσσω.

ἠφείθην, ao. 2 pass. d’ἀφίημι.

ἥφθην, ν. ἅπτω 1 et 2, et ἕψω.

ἧφι, dat. f. épq. d’ὅς.

ἡφίει, 3 sg. impf. d’ἀφίημι.

ἡφιέμην, ἡφίετο, 1 et 3 sg. impf. pass. ou moy. d’ἀφίημι.

ἡφίην, impf. d’ἀφίημι.

ἦχα, ν. ἄγω.

ἡχεῖον, ου (τὸ) sorte de tambourin à bord métallique [ἦχος].

ἠχέτα, ion. et épq. c. le suiv.

ἠχέτης, ου, adj. m. sonore ; abs. ὁ ἀχέτας (dor.) l’insecte sonore, la cigale [ἠχέω].

ἠχέω-ῶ : 1 résonner, retentir ǁ 2 tr. faire retentir : ϰωϰυτόν, Soph. des lamentations ; au pass. retentir [ἦχος].

ἠχή, ῆς () 1 bruit, son inarticulé ǁ 2 rar. son articulé, parole [cf. ἦχος].

ἠχήις, ήεσσα, ῆεν, bruyant, sonore, retentissant [ἠχή].

ἤχημα, ατος (τὸ) bruit retentissant, bruit [ήχέω].

ἤχθαρα, dor. c. ἤχθηρα.

ἠχθέσθην, ν. ἄχθομαι.

ἤχθην, v. ἄγω.

ἤχθηρα, ν. ἐχθαίρω.

ἠχθόμην, impf. (ἄχθομαι ou impf. pass. d’ἔχθω.

ᾖχιχι, adv. par où, de la façon que [épq. p. ].

ἤχλυσα, v. ἀχλύω.

ἦχος, ου (ό) 1 bruit, son ǁ 2 écho [cf. le suiv.].

ἠχώ, οῦς () I bruit, son : 1 en gén. ; particul. plainte, cri de douleur ǁ 2 bruit répercuté, écho ǁ II bruit qui se répand par la parole, rumeur populaire [cf. ἦχος].

Ἠχώ, οῦς () la nymphe Ekhô (Écho) [v. le préc.].

ἥψα, ν. ἄππω 1 et 2.

ἡψὴθην, ἥψημαι, ἥψησα, ν. ἕψω.

ἠῶ, acc. d’ἠώς.

ἠῶθεν, adv. dès l’aurore, au point du jour [ἠώς, -θεν].

ἠῶθι, adv. le matin ; ἠῶθι πρό, Il. avant l’aurore [ἠώς, -θι].

ᾐών, contract. d’ἠϊών.

ἠῷος, α, ον , ion. et poét. c. ἑῷος : 1 du matin ǁ 2 oriental [ἠώς].

ᾐωρήθην, ᾐώρημαι, ᾐώρησα, v. αἰωρέω.

ᾐώρουν, impf. d’αἰωρέω.

ἠώς (gén. ἠοῦς, dat. ἠοῖ, acc. ἠῶ) () I l’aurore, c. à. d. : 1 le point du jour, le matin ; ἅμα ἠοῖ, Hdt. ἅμα τῇ ἠοῖ, Plat., au point du jour ; ἠοῦς, Il. dès le matin ; acc. ἠῶ, Od. à l’aurore ǁ 2 la durée d’un jour ǁ 3 la lumière du jour, en gén. ǁ II l’orient [pour *ἀϝώς, *ἀυώς, de la R. Ὑς, brûler, briller ; ν. ἥλιος].

Ἠώς, gén. Ἠοῦς () l’Aurore personnifiée [cf. le préc.].

Θ

Θ, ϑ, θ (θήτα) thêta, 8e lettre de l’alphabet grec. Comme chiffre, θ´= 9, ͵θ = 9000.

θ’, élis. p. τε dev. une voy. avec esprit rude.

θάασσω (seul. prés. et impf.) être assis, accroupi [épq. p. θάσσω].

θαιρός, οῦ () gond d’une porte (pour *θαpιός, de *θϝαριός, cf. θύρα].

θακεύω, être assis, accroupi, d’où aller à la selle [θᾶϰος].

θακέω-ώ (seul. prés. et impf.) 1 être assis, particul. être assis au pied des autels : θ. παγϰρατεῖς ἕδρας. Eschl. sur un trône tout-puissant ‖ 2 séjourner, demeurer [θᾶϰος].

θάκημα, ατος (τὸ) 1 action de s’asseoir ou d’être assis comme un suppliant ǁ 2 siège [θαϰέω].

θάκησις, εως () action de s’asseoir, d’où siège [θαϰέω].

θᾶκος, ου () siège [R. θα = R. θε, poser, placer ; cf. τίθημι].

θαλάμη, ης () 1 abri ou gîte d’un animal ǁ 2 chambre [θάλαμος].

θαλαμήιος, α, ον, du lit nuptial [ion. c. *θαλάμειος, de θάλαμος].

θαλαμη·πόλος, ος, ον, subst. 1 () servante de chambre, femme de chambre ǁ 2 (ό) eunuque ǁ 3 () époux [θαλάμη, πέλω].

θαλαμία, ας () ν. θαλάμιος.

θαλάμιος, α, ον, du rang inférieur de rames, d’où subst. : 1 () rameur du rang inférieur ǁ 2 ἡ θαλάμια (s. e. ὀπή) Hdt. sabord de nage ou trou par où passe la rame du rang inférieur [θάλαμος].

θάλαμόνδε, adv. en allant dans la chambre [θάλαμος, -δε].

θάλαμος, ου (ό) I chambre : 1 chambre nuptiale ‖ 2 chambre à coucher ǁ 3 appartement des femmes ǁ 4 chambre de réserve (garde-meubles, garde-robes, office) ǁ 5 chambre, en gén. ǁ II p. ext. 1 maison ǁ 2 habitation, séjour, en gén. : θ. ύπό γής, Eschl. le séjour souterrain, c. à d. les enfers ; Θ. Ἀμφιτρίτας, Soph. le séjour d’Amphitrite, c. à d. la mer ǁ 3 en Égypte, chapelle (où résidait le bœuf Apis) ; sanctuaire, en gén.