Page:Bailly - Dictionnaire Grec-Français.djvu/786

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

Σ, σ, ς (σίγμα ou σίγμα) sigma, 18e lettre de l’alphabet grec. En chiffre σ’= 200 ; .σ = 200 000.

σ’, par élis. pour σέ, rar. pour σοι ; τά σ’, par élis. pour τά σά.

σά, pl. neutre ou duel fém. de σός, ση, σόν.

σα, »/. n< ?ufre cie fadi. σόος. σαββατισμός, oû (ό) célébration du sabbat [σάββατον]. σάββατον, ου (τό) le sabbat, jour de repos chez les Juifs. σαβοΐ, interj. cri des Bacchantes : εόοΤ σαβοΤ, évoé Bacchus ! σάγαρις, «ως, ion. ιος (ή) sorte de hache dont se servaient les Amazones, les Perses et les peuples scythiques. σάγη, ης (ή) I équipement || II particul. : I bagage || 2 armure ; poster, harnais d’une bête de somme, bât, selle [R. Σαγ, charger ; V. σάττω]. σαγηναΐα, «ς (ή) pêche à la seine [σαγηνεύω]. σαγηνευς, Εως (ό) et σαγηνευτής, οΰ (ό) pêcheur à la seine [σαγηνεύω]. σαγηνεύω : 1 pêcher à la seine || 2 fig. prendre comme dans un fdet [σαγήνη]. σαγήνη, ης (ή) 1 seine, grand filet de pécheur II 2 p. ext. filet de chasseur. σάγμα, ατος (τό) charge, attirail ; d’où : I attirail d’équipement : 1 armure || 2 vêtement, manteau || 3 poster, harnais de bête de somme, bât, selle || II tas, monceau [R. Σαγ, charger ; V. σάττω], σάγος, ου (ό) saie ou sayon, casaque, d’où manteau de soldat, en gén. σαθρός, ά, όν, avarié ou abîmé, d’où : 1 pourri, qui tombe en pourriture || 2 en pari, de vases, fêlé ; fig. σαθρόν ύπηχεϊν, PLUT . sonner faux || 3 fig. de mauvaise qualité, de mauvais aloi, mauvais [R. Σαθ, être troué ; V. σήθω], σαίνω (f. σανώ, ao. Ισηνα, pf. inus. ; f.pass. σανθήσομαι) I remuer la queue en signe de joie ι άμφί τινα, OD. tourner autour de qqn en remuant la queue ; σ. ούρή, OD. remuer la queue ; fig. τι, accueillir qqe ch. avec des démonstrations de joie II II p. suite, tr. : 1 flatter ou caresser, comme font les chiens en remuant la queue ; μόρον, ESCHL. flatter la mort pour la fléchir ; παιδός με σαίνει φθόγγος, SOPH . la voix de mon fils caresse (c. ά d. arrive jusqu’à) mon oreille || 2 calmer, apaiser (la douleur), cfoù tromper, acc. σαίρω (f. σαρώ, ao. έσηρα, pf. au sens d’un prés. σεσηρα)Ι (ù tous les temps autres que le pf.) balayer, c. à d. : 1 nettoyer en balayant, acc. H 2 enlever en balayant (la poussière) acc. || II (au pf.) grincer des dents, contracter la bouche en signe de colère, de moquerie ou de douleur, rar. en signe de bienveillance et d amitié ; par neutre adv. : σεσηρός α’ικάλλειν, BABR . flatte avec un sourire moqueur [R. Σαρ, frotter]. Σάίς, εως, ion. Ιος, dat. i ou ci, acc. Iv (ή) Sais (auj. Sa-el-Haggar) ville d’Egypte. Σαίτης, ου (ό) originaire ou habitant de Sais ΙΣάϊς]. Σαΐτικός, ή, όν, de Sais [Σαΐς], σακίσ-τιαλος, ος, ον, qui agite ou brandit son bouclier [σάκος, πάλλω], σακεσ-φόρος, ος, ον, porteur d’un bouclier [σάκος, φέρω], σάκιον, ι>. σακκίον. σακκεω, filtrer [σάκκος]. σάκκιον, att. σάκιον (non σακιον) ου (τό) petit sac, petite bourse [dim. de σακκος]. σάκκος, att. σάκος, ου (ό) étoffe grossière de poil de chèvre, d’où : 1 manteau grossier || 2 sac, bourse [σάττω]. σακκο.φόρος, ος, ον, qui porte un vêtement grossier [σάκκος, φέρω]. 1 σάκος, «ος-ους (τό) bouclier d’osier ou de bois recouvert d’une peau de bœuf ou d’une plaque de métal ; fig. bouclier, protection, défense. 2 σάκος, ν. σάκκος. σάκτας, ου (ό) sac [σάττω]. σάκτωρ, ορος (ό) celui qui remplit, qui en­ tasse : σ. "Αιδου, ESCHL. pourvoyeur des Enfers [R. Σαγ ; cf. σάττω]. σαλάκων, ωνος (ό) qui remue les hanches en marchant, d’où qui se donne de grands airs, fastueux, fanfaron [σάλος]. σαλαμάνδρα, ας (ή) salamandre, sorte de grand lézard. Σαλαμιν, ν. Σαλαμίς. Σαλαμινιάς, άδος, adj f. c . Σαλαμίνιος. Σαλαμινιος, α, ov, de Salamine ; ol Σαλαμίvtot, PLAT, les habitants de Salamine ; ή Σαλαμινία (s. e . ναύς) la galère Salaminienne, vaisseau de transport pour les théories sacrées, à Athènes. Σαλαμις, mieux que Σαλαμιν, Ινος (ή) Sa­ lamine : 1 île du golfe Saronique (auj. Koluri ) H 2 ville de Chypre (auj. Porto Constanza). σαλεύω (f. σαλεύσω, ao. έσάλεοσα, pf. inus. ; pass. f . σαλευθήσομαι, ao. έσαλευθην, pf. σεσάλεομαι) I tr. agiter, secouer , ébranler, acc. : fig. τήν δόξαν, PLUT, ébranler ou ruiner la réputation de qqn || II intr. être agité, d’où : 1 se balancer en marchant, particul. marcher d’une allure prétentieuse, se pavaner || 2 en pari, d’un navire à l’ancre, être agité d’un mouvement de roulis, d’où être à l’ancre || 3 fig. être agiié, c. ά d. troublé, incertain, vacillant [σάλος], σάλος, ου (ό) agitation, particul. : 1 agitation du sol, tremblement de terre || 2 agitation des flots ; p. ext. lieu d’ancrage, mouillage ;