Page:Baker - Pourquoi faudrait-il punir, 2004.djvu/184

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



BIBLIOGRAPHIE (TRÈS) SÉLECTIVE



ARTIÈRES Philippe,
Le livre des vies coupables (Autobiographies de criminels [1896-1909]), Albin Michel, 2000.


BROSSAT Alain,
Pour en finir avec la prison, La Fabrique, 2001.


BUFFARD Simone,
Le froid pénitentiaire, Seuil, 1973.


CAMUS Albert — KOESTLER Arthur,
Réflexions sur la peine capitale, Calmann-Lévy, 1972.


CHAUVAUD Frédéric,
Les experts du crime (La médecine légale en France au XIXe siècle), Aubier Montaigne, 2000.


CHRISTIE Nils,
L’industrie de la punition, Autrement, 2003.


FAGET Jacques,
La médiation, Essai de politique pénale, Érès, 1997.


FOUCAULT Michel,
Surveiller et punir, Gallimard, Tel, 1983.


GARAPON Antoine, GROS Frédéric, PECH Thierry,
Et ce sera Justice (Punir en démocratie), Odile Jacob, 2001.


GUYAU Jean-Marie,
Esquisse d’une morale sans obligation ni sanction (1885), Corpus des œuvres de philosophie en langue française, Fayard, 1985.


HULSMAN Louk et BERNAT DE CELIS Jacqueline,
Peines perdues, Centurion, 1982.


LÉVY Thierry,
L’animal judiciaire, Grasset, 1975.
Le crime en toute humanité, Grasset, 1984.


MARCHETTI Anne-Marie,
Perpétuités, Plon, Terre humaine, 2001.