Page:Banville - Œuvres, Le Sang de la coupe, 1890.djvu/177

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.





TRENTE-SIX

BALLADES JOYEUSES

1861-1873