Page:Bascan - Monologues Normands pour ceux qui veulent rire, 1903.djvu/40

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche