Page:Bastide - La Petite Maison.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vouloit devoir les progrès de la victoire aux progrès du plaisir.

Cette nouvelle pièce est un appartement de bains. Le marbre, les porcelaines, les mousselines, rien n’y a été épargné ; les lambris sont chargés d’arabesques exécutés par Perot [1] sur les desseins de Gilot [2], et contenues dans des compartimens distribués avec beaucoup de goût. Des plantes maritimes montées en bronze par Cafieri [3], des pagodes, des crystaux et des coquillages, entremêlés avec intelligence, décorent cette salle, dans laquelle sont placées deux niches, dont l’une est occupée par une baignoire,

  1. Artiste habile dans le genre dont nous parlons, et qui a peint à Choisi les plus jolies choses dans ce goût.
  2. Le plus grand dessinateur de son tems pour les arabesques, les fleurs, les fruits et les animaux, et qui a surpassé dans ce genre Perin, Audran, etc.
  3. Fondeur et ciseleur estimé pour les bronzes dont tous les appartemens de nos belles maisons de Paris et des environs sont ornés.