Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 11, 1922.djvu/213

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




Scène VIII


Les Mêmes, MISS


MISS, (entrant, le corsage débraillé.)

Excusez mes manches retroussées ; j’étais en train de cologniser Mademoiselle… Bonjour, Messieurs…

(Salut froid de ces messieurs, qui se sont installés à l’écart, près du piano.)

BARNAC, (à son bureau, d’un air détaché.)

Avez-vous acheté ma pâte dentifrice aux Galeries ?…


MISS.

Je suppose que Mademoiselle y aura pensé.


BARNAC.

Vous n’étiez donc pas avec elle ?


MISS.

Si fait, mais on est resté une heure aux Galeries… Bou diou, que de monde !… Alors, de caisse en caisse… la mémoire se brouille…


BARNAC, (interrogeant.)

Vous y étiez de deux heures à… ?


MISS.

À trois heures, à peu près, avant d’aller chez le couturier. Mais ce n’est pas pour me poser ces questions que vous m’avez fait venir, maître ?…

(Legardier et Genius échangent un regard qui en dit long.)

BARNAC.

C’était une parenthèse, en effet… Je voulais…