Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 5, 1922.djvu/393

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



FÉRIOUL.

Et au mien donc, monsieur le préfet !

(Le préfet s’en va.)


Scène V


FÉRIOUL, MADAME FÉRIOUL MÈRE, puis JEANNETIER, puis CHARLOTTE


FÉRIOUL.

Et aïe donc !


MADAME FÉRIOUL MÈRE, (en coulisse)

Maurice, je peux entrer ?


FÉRIOUL.

J’ai fini.


MADAME FÉRIOUL MÈRE, (affairée.)

Eh bien, as-tu vu Jeannetier ?


FÉRIOUL, (sursautant.)

Il est dans la maison ?


MADAME FÉRIOUL MÈRE.

Je viens de le voir traverser le jardin.

(Jeannetier entre, en costume de voyage, par la porte de gauche.)

JEANNETIER.

Maurice ?