Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 5, 1922.djvu/410

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



RIQUET ET MARTHON.

Maman… merci pour les jouets que…


FÉRIOUL, (les arrêtant d’un geste.)

Chut ! Maman dort ! Laissez-la dormir, laissez-la.


RIDEAU