Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 5, 1922.djvu/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




PREMIER PEINTRE, (pendant la sortie de Taillant-Billart, entouré.)

En voilà une chance, pour vous, personnellement, Lolette ! Vous rendez-vous bien compte ?


LOLETTE.

Non !


GRÉVILLE.

Comment, elle ne se rend pas compte ! Mais votre anatomie va figurer au Luxembourg, parmi les chefs-d’œuvre ! Quel honneur !


LOLETTE.

C’est vrai.


PREMIER PEINTRE.

Et plus tard, le Louvre ! Votre académie sera célèbre, comme la Vénus du Titien… comme l’Olympia de Manet.


LAFARGUE.

On vous admirera, on parlera de vous pendant des années et des années.


GRÉVILLE.

Songez donc, madame, votre derrière est acquis non seulement par l’État, mais par la Postérité…


UN AUTRE.

In sæcula sæculorum.


UN AUTRE.

C’est considérable !


LOLETTE, (admirative.)

C’est que c’est vrai, tout de même.

(Nouveau coup de canon.)