Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/1133

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


’M’tlfatit enforcr ,û *fPn*r' W rof qu à dirc , que 1 Empereufí Henry preraier, & Cunegondc ia femme , par un accord mutuel vc- curent ensemble dans le Rlanage, ſans ſe toucher , qu’Arnoulphc de Francc, Alphonfe Roy d’Àragon , Edoiiard j. Roy d Angleterre: Vau- drille Comte Palatin , & quantité d’autres perſoiines illustres en fi- rent de mesine.Llais toutes ces preuves, bien que tout à fait il- luíires, ne peuvenc estre que ſu- perflucs rpour une verité que l’ex- perjence nous rend viſible, qui est t qu’en cette vie il faut neceíſairc- ment EndurerEn abstenir 5 Ce qui me ſemble aííez bien reprefenté dans cét Emblême par le Taureau, Animal infatigablc, qui dans les Figures Hierogliphiques des Eoy n. tiens est un Symbole de Travail , & pareillement de Continence ! Pource , dit piine , qu’il n’appro. çk plus de h Geni(r<; ; â ^lune fois elle a conccu. Ddiiij