Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/1153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Du Conſeil joìnt à U Force- 33* fatfâint. Les Egyptiens le vou- loicnt ainſi donner à connomre paC leur Mercure à deux faces , dont l’unc repreſentoit celle-d.-un-vene- rable Vieilìard , &C lautre celle d'un jeune homme. Auíïieft-il vray que le Conſeil 5L la Force ſe doi- vent marier enſcmble, comme di¬ soit un ancien Poëte, qu’íls ont befoin d’une mutuelle aífistance. Ceíl le meſme ſentiment de Sa- luste , le plus poly de tous les E- crivains de ſon temps , qui com- mence ſon Histoire de la Conju- ration de Catilina par ces parol- les exprefíes. Avant que d entrepren- ére une ajſuire, U y fautpenſer meu- rcment. Mais depuis que le Conſeil (j, er Fls ■> '*l n estplus qtttpon que en venir à Iexecuùon, caſWſoht iux cboſes fi ím'mmentunìcs, que fait ^a Pſé du fecours de Wwf pf“ks,í,!

  • «*»«/ de gem efnemnt

Ffij