Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/1163

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


e»iìlfait urdonner les offcnccs. 34? cxmples, que c’estlepròpre d un grand conrage de ſe reſoudre a la patience quand on 1 ìrríte. hdais tous les hommes n’ont pas ce don. Et tel diffimulc pour un temps , qui ne le fait que pour s’ouvrir un plus grand chemin à la vengeance, quand roccaſion luy en facilite le moyen. Témoin Justinian , fils de Constantin , à qui le ſouvenir d’a- voir eu les narines coupees , ÔC d’avoir de plus esté demis de l’Em- pire par Lcon , fut íi ſcnsiblc, ôC íi déplaiſant , qu’apres ſon réta- blilìement, toutes les foisprefque qu’il étoit contraint d’eíTuyer l’hu- nicur qui luy diífilloit íur ce qui luy restoit de nez , il faifoit cou- per la gorge à quelqu’un de ceux qu’il ſçavoit avoir été du nombre des Conſpirateurs. Ce qui ne fait que trop voir , quencore quenô- tre inclination nous porte qucl- quefois a oublier les injures,ileít pourtant verìtable, qu’il nous reste