Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/1186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


37 ^ ilfattt touiours bien eſperer tes. Auffi ticnt-on que s’ils paroiſ ſent tous deux, c’eft un preſacrC de beau temps ; Et voila p0uu quoy , quelquc furjcuſe que ſ0it la tourmentc , les Navigateurs ne deſefperent jamais de leur ſalnt quand ils les voycnt luire enſem- ble. Ce n’est donc pas ſans ſujet qu ils ſont mis icy , comme j’ay dic cy-devant, pouiie Symbole d’une Éſperance prochaine, Sc s’ils adou- ciíîent toutes les amertumes de ceux que la tempestealong-temps battus. Dequoy toutesfoisil nefaut pas beaucoup s’étonner, puis que î’Eſperance accla depropre,coin- me dit le proverbe , de preſerver les Affligez , de nourrir les Ban- nis , &c d’inſpirer meíme la vie à ceux qui ſemblent n’en avoir plus. Je trouvé fort remarquable à ce pro- pos ce que l’on raconte d’un cer- tain Rhodien , qu’unTyran impi- toyablc tenoit enpriſonné miſcra- blement dans une cage de fer. Là