Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/172

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


jtt îdminìpfâtìon de U ïufìce. i€f- sàutes les plus legeres. LEmpe- rcur Andronicus en uſoit ainſi ; ô£ fans faire diftinftion des perfon- nes , de quelque qualite qu elles fusscnc, il avoic accoutumé de con¬ damner 8c de faire punir en ſa prefence tous ceux generalement qui ſe trouvoient convaincus de quelque faute. Témoin leCourti-- jſan Theodore , quil fit traitter h- t coups de bâton, ſur la plâinte que ■ f luy firent quelques païſans , que ( luy 8c ſes gens avoient logé par jforce chez eux , 8c qu'ils s’en é- jtoient allez fans les payer. A cét jj exemple d’Andronicus 5 s’enpour- ..roient joindre quantité d’autres aC- j fez communs dans l’Histoirc ; com- jime celuy de l’Empereur Leon l’Ar- ,menien , qui pumc ensemble un Trevost nonchallant, & un Sena- l.teur convaincu d’Adultere : en ostant a l’un ſa charge , & à l’au-

trela vie. Celuy du Roy Totila ,

Par k n:°rt d’un des Ar-