Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/197

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


i i 'ïyi:\tDe I4 t'ïfffatâey jtój bruit de íon deílcin, il surprit pa,1 sa vitesse ur.c des plus fortes pla. \ ces qu’on cût.íceu attaqucr, & I qui cût conſommé de grandes for. ces , si elle eût atcendu unſieo-f,, De ces Exemplcs , que j’ay ap. portez en faveur de la Diligcnce on pei.it tirer cette concluíìon qu’il y a peu de choies dans le monde , dont par ſon moyenl’oa ne puist'e venir à bout ; &: que comme dit Vegece , elle n’est pas moins necesiaire que la valeurniê-' me , aux actions militaires.