Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/646

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


discours xxv. Des entrcmſcs milïtMfcs. Ersule & Achelous ay ans j^querclle enícmble pour les aopces de Pejanire , en vinrenc fìnalement aux mains. Là-dessus j ils ajoutent qu’Acheloiis ayant ſous diverſes formes,.& í’elon le pou¬ voit quil en avoit, ast'ailly Mer- culc , prit fìnalement celle d’un Taurcau deqnoy s’aviſant Her- cule , &; retenant toujours la figu- re humaine, il ſe jetta de toute ſa fcvce ſur cét Animal 3 auqueì' i] rmnpit 1 une de ſes cornes, ce qu; §ea de telle forte Acheloiis que p^our la recouvrer, il fit un pre nt n H?,rcule corne qu oi i^ce2 ma^e >ou d’Abon