Page:Baudoin - Recueil d emblemes Tome II.djvu/718

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


des foluftet avec le tmpí» jïtf bon temps qu’il s’est donnc durant ſa jeunesse. Cela fe remarque aſ- ſezſouvcnt aux Champions de Ve- nus & de Mars, dont les uns ont toujours à la bouchc des contes d’amour , & les autres des strata- gêmes de guerre , pour en érour-^ air ceux qui les écoutent. En cela ſemblables aux Cigalcs, toute la vigueur deſquelles fe resout con-r fufement en bruit & en voix.